Le thé et les dents

image

Selon une légende chinoise, l’utilisation du thé comme boisson serait apparue en l’an 2737 avant notre ère, quand des feuilles se seraient détachées d’un arbre pour tomber dans l’eau chaude que l’Empereur Shennong avait fait bouillir dans une jarre pour se désaltérer. Ce dernier aurait alors apprécié le breuvage dont la consommation se serait généralisée.

Aujourd’hui le thé est consommé partout dans le monde. il se boit d’ailleurs environ 25000 tasses de thé chaque seconde,soit une consommation globale de 3,9 millions de tonnes de thé chaque année.

C’est la boisson la plus consommée au monde après l’eau.

C’est aussi l’aliment qui a fait l’objet du plus grand nombre d’études scientifiques: plus de 10000.

Cette boisson a sur le plan médical des bienfaits multiples, dont certains nous intéressent particulièrement au niveau de la sphère oro-buccale:

mais avant de parler de ses bienfaits, un bref rappel sur le thé s’impose:

Son nom botanique est le Camellia sinensis; il fait partie de la famille des Theaceae.

le thé blanc est obtenu par simple séchage des feuilles comme le thé vert. La différence avec le thé vert consiste en l’absence de flétrissage, de torréfaction et de roulage; Tandis que pour le thé noir, elles subissent une fermentation, laquelle modifie sa composition.

le thé Oolong ou Wulong est un type de thé à oxydation incomplète ( de 12 à 70%), constitué traditionnellement de feuilles entières,pauvre en caféine. Il est dit thé bleu-vert.

 

COMPOSITION:

 

image

 

image

 

 

Les polyphénols présents dans le thé, dont leur groupe principal – les flavonoïdes – et un sous-groupe – les flavonols (catéchines), dont les EGCG font partie – sont actuellement l’objet d’un grand intérêt public et est étudié dans de nombreuses recherches scientifiques pour leurs multiples bienfaits pour la santé. On dit d’eux qu’ils sont de l’ingrédient le plus précieux du thé vert. La plupart des recherches scientifiques se focalisent sur les catéchines EGCG. Cependant au total, en plus de l’EGCG, il existe dans la plante de thé vert plus de 2000 polyphénols connus.

PROPRIÉTÉS ET INDICATIONS:

Prévention de la carie dentaire:

De nombreuses équipes de chercheurs dans le monde ont démontré les propriétés anti-cariogènes des thés. cet atout était auparavant attribué uniquement au thé vert, mais nous savons aujourd’hui que le thé Oolong et le thé noir  possèdent également cette propriété anti-carie dentaire.

Les Polyphénols et plus précisément 2 composés du sous groupes des catéchines, l’épigallocatéchine galatte ( EGCG) et l’épicatéchine gallate (ECG) combattent la formation de la plaque dentaire. Des études ont notamment montré que l’application topique d’extrait de thé vert inhibe la concentration de bactéries Streptococcus mutants.

Ces Polyphénols du thé vert agissent comme agents anti plaque dentaire en supprimant la glucosyl transférase que les bactéries utilisent pour se nourrir de glucose.

Des experts du Département de médecine dentaire de l’Université d’Osaka affirment également que le thé peut aider à renforcer l’émail des dents.

Le thé est également une source naturelle de fluorure avec 0,2 milligrammes par sachet de thé a rapporté l’Institut Linus Pauling.

Enfin, une étude de 2011 a montré que les métalloproteinases contenues dans les extraits de thé vert peuvent s’opposer à l’action érosive des acides sur les tissus durs de la dent.

Incorporés à la composition de certains sodas, le thé vert démontre ainsi une activité protectrice: selon les marques de sodas testés, le thé vert atténué de 15 à 40% le potentiel érosif destructeur de ces boissons dont les acides érodent la surface de la dent en même temps qu’ils favorisent la survenue de caries.

Nul besoin de consommer des sodas « enrichis » pour bénéficier de l’effet protecteur du thé, il suffit de terminer un repas par une infusion de cette boisson en lieu et place du traditionnel café.

Prévention de la maladie parodontale:

Les catéchines contenus dans le thé ont la propriété d’empêcher l’action des bactéries buccales qui causent la résorption de l’os en libérant des toxines. Les catéchines inhibent l’action destructrice de ces toxines. De plus les catéchines qui sont de puissant antioxydant ont un effet anti-inflammatoire ce qui permet d’améliorer l’inflammation du parodonte de manière naturelle, et donc de stopper la résorption osseuse.

Ainsi, par ce triple mécanisme, action directe sur les bactéries, action indirecte sur les toxines, et l’effet anti-inflammatoire, le thé vert aurait un effet positif sur la résorption osseuse responsable de la maladie parodontale.

En 2012, une étude scientifique publié dans Journal of Periodontology  à montré des résultats favorables concernant l’application d’un gel au thé vert  au niveau de poches parodontales;les auteurs ont voulu utiliser les propriétés des Polyphénols, anti-inflammatoires et collagénolytiques ; l’expérience menée contre Placebo durant 4 semaines dans deux groupes de patients en retient des effets bénéfiques: index de plaque, profondeur de poches et attachement sont tous améliorés en particulier pour le 1er indice.

En 2015 une étude scientifique publié dans l’International Journal of Dental Hygiène a évalué l’effet d’un dentifrice à base de thé vert utilisé suite à un assainissement parodontal dans la gestion de parodontite chronique en le comparant avec un dentifrice a base de fluorure-triclosan: le dentifrice au thé vert à montré une plus grande réduction de l’inflammation gingivale et des paramètres parodontaux améliorés.

Riches en antioxydants:

Les antioxydants protégeraient contre certaines maladies chroniques( cancers…)et neutralisant les radicaux libres endommageant les cellules de l’organisme.

Le puissant effet antioxydant du thé vert, provient principalement de sa forte concentration en polyphénols. Ce sont eux qui captent et contribuent à éliminer les radicaux libres qui sont nuisibles à l’organisme et au bon fonctionnement du métabolisme.

La quantité d’antioxydants présents dans le thé se compare à celle de plusieurs légumes reconnus dans la lutte contre les radicaux libres: ail, épinards, chou frisé, brocoli. Le thé serait une des plus importantes sources d’antioxydants dans le régime alimentaire.La poudre de thé vert japonais, Matcha, est un des aliments qui possède le plus haut taux ORAC au monde (Oxygen Radical Absorption Capacity), unité de mesure de l’efficacité des antioxydants.

Toutefois, la concentration en flavanoide du thé varie selon le type de thé ( mélange de thés, déthéiné, instantané) et la méthode de préparation ( quantité utilisée, temps d’infusion,température de l’eau).

Il est à noter que 85% des antioxydants du thé sont libérés dans les 3 à 5 premières minutes d’infusion.

CONTRE INDICATION:

En raison de sa teneur en caféine, le thé peut causer de l’insomnie et de la nervosité; les femmes enceintes et les enfants doivent donc limiter leur consommation.

le thé réduisant l’absorption de fer, les personnes anémiées doivent également limiter leur consommation.

image

CONSEILS PRATIQUES:

vous désirez intégrer le thé dans votre alimentation journalière?

sachez que vous pouvez en prendre jusqu’à 9 tasses par jour.  Cependant, pour optimiser ses effets sur votre santé, une bonne préparation du breuvage est de mise. Pour commencer, munissez-vous d’une théière dans laquelle vous allez réchauffer de l’eau. amenez celle-ci à ébullition puis laissez refroidir 3 minutes. Versez ensuite l’eau sur le sachet de thé ou les feuilles puis laissez infuser a couvert durant 3 minutes et plus.

et si vous n’avez pas encore l’habitude de boire du thé, vous pouvez toujours opter pour des produits de soins buccaux renfermant du thé ( vert en général), à l’instar des bains de bouche ou du dentifrice.Vous pouvez également choisir de la gomme a mâcher a base de thé vert.

Mais rien ne vaut le thé naturel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire