Patients diabétiques et accès aux soins dentaires

image

Ceci est une caricature d’un patient qui ouvre grand sa bouche pour le dentiste, si grand que le dentiste puisse même examiner ses organes internes. C’est drôle mais il y a un peu de vérité aussi.

 

En France, malgré des risques dentaires accrus,les personnes diabétiques recourent moins aux soins dentaires que les personnes non diabétiques.

Le diabète est un facteur de risque d’atteinte des tissus de soutien des dents. Une surveillance dentaire régulière environ annuelle apparaît souhaitable pour détecter ces affections, et des rendez vous  environ tous les 6 mois sont nécessaires en cas de parodontite avérée.

En France, comment les 2,7 millions de personnes diabétiques de type 2 recourent-elles aux soins dentaires?

Moindre recours aux soins dentaires chez les personnes diabétiques:

Globalement, en France, la prévalence du diabète est plus importante chez les personnes de situation sociale moins favorisée, sans emploi, ou en situation précaire.

D’après l’enquête Santé Protection Sociale 2008, les personnes relevant du dispositif ALD au titre du diabète recourent moins aux soins dentaires que les personnes non diabétiques et ne relevant pas d’une ALD.

Renoncement liés aux coûts des soins:

En France, pour les patients en ALD pour le diabète, les consultations et les soins (caries, extractions, traitement endodontiques et les détartrages) sont pris en charge à 100% par l’assurance maladie obligatoire, hors éventuel dépassement d’honoraire.

Les autres soins, notamment pour les parodontopathies ( assainissement parodontal) ne sont pas du tout pris en charge par l’assureur maladie obligatoire, et plus ou moins par les assureurs complémentaires selon les contrats.

D’après l’enquête Santé Protection Sociale 2008, 12% des personnes prises en charge en ALD pour leur diabète croyant être prises en charge à 100% n’avaient pas souscrit de contrat à une assurance maladie complémentaire, versus seulement moins de 5% en population générale.

image

Lien entre diabète et santé bucco-dentaire :

La HAS recommande depuis 2007 une visite annuelle chez le dentiste dans le suivi des patients diabétiques.

de nombreuses études cliniques ont montré la relation bi-directionnelle entre maladie parodontale et diabète ( Manfredi et al., 2004; Tsai et al.,2002; Preshaw et al.,2011; Bascones-Martinez et al.,2011) laissant penser que la prévention des affections dentaires peut avoir un effet bénéfique sur l’équilibre glycémique (Azogui-Lévy et al.,2009). L’hyperglycémie favorise la croissance des bactéries de la plaque dentaire mais induit aussi une réponse inflammatoire détruisant du tissu conjonctif et favorisant les parodontite. En même temps, l’inflammation chronique induite par une maladie parodontale contribue au mécanisme d’insuline résistance et donc à une hyperglycémie.

En pratique:

Près de 70% des personnes n’ont  pas connaissance des liens entre diabète et santé bucco- dentaire. Plus de 40% déclarent que leur chirurgien-dentiste n’est pas informé de leur statut diabétique, parmi lesquels près de 40% pensent que le diabète ne concerne pas le chirurgien-dentiste. La connaissance des liens et le fait que le chirurgien-dentiste soit informé du diabète est  favorablement associés au recours aux soins dentaires.

Les soignants ( médecins,chirurgiens-dentistes) ont un rôle à jouer dans l’information des patients diabétiques: faire connaître le risque particulier de troubles dentaires et parodontaux: rappeler la prise en charge à 100% par l’assureur maladie obligatoire d’un bilan et d’un détartrage qui contribuent à éviter certains soins de coûts plus élevés, souvent pas ou peu remboursés.

 

 

2 commentaires sur “Patients diabétiques et accès aux soins dentaires”

    1. Bonsoir,
      Vous avez effectivement droit á un cent pour cent! Attention cependant à l’interprétation que vous en faites: cela signifie que vous régler de maniere completement normale les honoraires au chirurgien-dentiste, mais que votre remboursement par la sécurité sociale ne sera pas à 70% mais directement à 100%!
      Le seul beneficiaire de ce systeme est donc ……… votre mutuelle, qui fait des economies!!!!
      Bien à vous

Laisser un commentaire